Cartes de condoléances

Ayant vécu plusieurs décès ces dernières années, j’ai reçu et écrit de nombreuses cartes. Mon constat a été le suivant : on trouve difficilement de jolies cartes de deuil qui ne soient pas sinistres, sans connotation religieuse ou navrantes de banalité. Il en faut pour tous les goûts, certes, mais j’aurais aimé trouver des cartes de condoléances qui soient poétiques, avec de la lumière qui en émanent, malgré l’obscurité. Des cartes qui racontent une histoire, des cartes qu’on ait plaisir à regarder et à afficher chez soi, sans sentir immédiatement le poids écrasant du deuil. Une fenêtre qui s’ouvre et nous offre une bouffée d’air frais.
C’est avec tout ceci en tête que j’ai illustré ces quatre cartes et leur ai choisi pour écrin, une enveloppe au coeur d’or. Et pour couronner le tout, au dos de chaque carte se trouve un haïku qu’elles m’ont inspiré.

Cartes de condoléances

Format A6, impression laser sur papier de grammage supérieur (300 g/m2), intérieur vierge.
Au dos de chaque carte est inscrit un haïku écrit par l’artiste.
Enveloppe vergé crème avec doublure en soie dorée.
Disponible sur le shop à la pièce (8.90 CHF) ou par paquet de 4 contenant un exemplaire de chaque (32  CHF).
Vous les trouverez également à la boutique de la Fée Baroque à Vevey (VD), Suisse.

 

Sous la protection de la lune,
Un soupir s’envole.
La colline pleure.

Brise légère du soir,
L’oiseau sourit.
Passage.

Envole-toi !
Sur la lune,
L’empreinte de ton pied.

Dans un froissement d’aile,
Ton souvenir me caresse.
Echo évanescent.

Laisser un commentaire